Sous prétexte d’études scientifiques, les laboratoires de généalogie génétiques étrangers procèdent à une collecte d’informations personnelles potentiellement dérangeantes. Sous les airs ludiques et innocents, vous participez à la création d’une société façonnée par notre patrimoine génétique. Retour sur les étonnantes et inquiétantes enquêtes de MyHeritage.

Votre ADN définit-il vos opinions politiques ?

MyHeritage a démarré les études génétiques en 2016. En lançant une offensive commerciale d’envergure sur le marché français, ils ont “raflé” les données génétiques des français. Et peut-être avez-vous complété, dans la lancée, une de leurs enquêtes en ligne, sans réaliser l’impact cette enquête.

Sous un aspect très ludique et innocent, vous voici prêt à répondre à un sondage. Vous pourrez même comparer vos résultats à ceux des autres participants. Et comme c’est pour aider la recherche scientifique, vous voici volontaire. Aider bénévolement la recherche scientifique, nous y sommes tous prêts, n’est-ce pas ?

Avec ces petits dessins enfantins colorés, nous pouvons sélectionner sur la base du volontariat la thématique nous inspirant le plus parmi les 24 enquêtes en ligne.

Et en le remplissant, comme n’importe quel sondage, on oublie la finalité de cette enquête : relier des caractéristiques génétiques à des maladies (intention louable) mais surtout à des sujets très personnels loin de l’intérêt médical.

Une exemple ? Voici l’enquête Médias à laquelle j’ai répondu, avec ses différentes questions très intrusives et dénuées de tout intérêt scientifique…

MyHeritage veut établir le lien entre vos gènes et vos opinions politiques, éthiques et religieuses.

Pour la légalisation de la marijuana et les écoles privées ? La réponse est dans votre ADN d’après MyHeritage.

MyHeritage lie vos gènes à vos opinions sur la peine de mort ou les armes à feu

L’ADN détermine mon opinion sur la peine de mort ? Possible, selon MyHeritage.

Mon ADN détermine mon intérêt pour la religion selon MyHeritage

MyHeritage veut connaître mon opinion sur la religion et les armes à feu, lié à mon capital génétique

 

Les réponses scientifiques de MyHeritage

En parcourant le FAQ sur les enquêtes, MyHeritage livre sa vision des recherches scientifiques.

Question : combien d’entre vous ont parcouru le FAQ avant de répondre à ces enquêtes si innocentes ?

En premier lieu, ces enquêtes sont uniquement destinées à l’équipe scientifique de MyHeritage. Pas de partenariat avec de grandes universités ou équipes médicales de par le monde, comme le fait 23andMe.

Pas de publication scientifique officielle permettant aux autres scientifiques de découvrir les résultats de ces recherches, et d’en bénéficier pour faire avancer leurs propres recherches médicales, comme l’a fait 23andMe avec ses 123 publications officielles.

Il faut dire que ces différents organismes appliquent des règles éthiques dont MyHeritage se débarrasse allégrement.

En termes de recherche scientifique à laquelle on participe, ces enquêtes sont internes et conservées en interne uniquement par MyHeritage. Reconnaissez qu’il s’agit d’un intérêt scientifique très égoïste, ne profitant qu’à MyHeritage !

Les résultats affichés concernent uniquement l’aspect sondage, mais ne donne pas le fonds, c’est à dire le lien entre ADN et résultat des enquêtes.

Quand MyHeritage devient intrusif en liant gènes et comportement

MyHeritage veut relier notre ADN à notre comportement, nos opinions politiques et comportements privés.

Par contre, MyHeritage apprend beaucoup sur vous, des données personnelles que MyHeritage compte bien exploiter. Ils vous l’expliquent d’ailleurs dans un autre onglet du FAQ.

MyHeritage vous étudie pour son marketing

En attendant que MyHeritage relie vos gènes à vos opinions politiques, la société commerciale en a une utilité plus intéressée. Dans un autre onglet, MyHeritage livre l’utilisation immédiate des données et informations confidentielles que vous leurs avez confié.

Si la première ligne rassure, puisque MyHeritage assure ne pas revendre vos informations ni les partager avec d’autres sociétés commerciales, la suite me dérange davantage.

Cependant, il s’agit bien là des techniques de toutes ces start-ups, à commencer par Google et Amazon, qui consiste à recueillir le maximum d’informations sur vous. En établissant un profil le plus proche possible, ces sociétés vous présentent ensuite les objets les plus susceptibles de vous intéresser. Ces sociétés sont garanties de vous voir acheter le produit présenté, car correspondant le plus à vos centres d’intérêt.

MyHeritage utilise vos informations pour leur publicité

MyHeritage utilise vos réponses aux enquêtes pour mieux cerner votre profil pour leurs publicités

Donc, MyHeritage a peut-être dans le futur de son développement commercial l’envie de vous présenter des voyages vers vos origines ethniques, si vous êtes fan de voyage, ou des livres sur vos centres d’intérêt… Mais quel lien avec vos opinions politiques, éthiques ou religieuses ? Et surtout, puis-je avoir confiance en cette start-up étrangère soumise uniquement aux lois de son pays ?

L'ADN détermine-t-il vos opinions politiques ?

MyHeritage veut savoir si il peut connaître vos opinions politiques d’après votre ADN.

Comment éviter cette dérive sur les libertés individuelles ?

MyHeritage vous répondra que cela est très simple : vous avez le choix de répondre ou pas auxdites enquêtes. Si vous ne voulez pas participer, ne le faîtes pas. Cela semble évident.

Mais il y a quand même un leurre, entre l’aspect très innocent de ce qui ressemble à un sondage, et le lien avec patrimoine génétique. Avec ce graphisme et présentation, j’en ai moi-même oublié la finalité de ces enquêtes. Et c’est bien le but de MyHeritage !

Nous nous piégeons nous-même en pensant bien faire, en répondant à ces enquêtes d’apparence si innocente, ressemblant à un sondage anonyme.

Une autre solution, que j’ai appliqué, est de répondre aux enquêtes. Mais elle est folle ? Non, machiavélique. Et je le revendique. Face à cette dangereuse intrusion, j’ai choisi de répondre aléatoirement la vérité ou pas sur ces différentes questions. Et je vous invite à faire de même afin de fausser les résultats de ces enquêtes. MyHeritage ne pourra donc pas exploiter les résultats erronés de ces enquêtes.

Mais la meilleure option pour moi demeure la légalisation des tests génétiques en France, avec la garantie de notre système législatif et du système législatif européen sur la protection de nos données génétiques personnelles.