Comment identifier un grand-père “naturel”, n’ayant pas été déclaré sur l’acte de naissance ? Voici une des questions les plus récurrentes, à laquelle nous allons répondre en donnant les informations basiques pour un démarrage d’identification par un test génétique.

Choisir le test ADN

Le test ADN le plus adéquat sera celui avec lequel vous aurez davantage de chances de trouver un cousin génétique selon vos origines ethniques notamment, certains laboratoires ayant plus de nationalités que d’autres. Mais un facteur de chances entrera en compte Si vous identifiez rapidement un membre de votre famille proche, comme un cousin germain, un simple échange d’email suffira pour identifier le grand-père.

Dans la majorité des cas, vous aurez des parentés éloignées. Il vous faudra alors vous faire tester dans tous les laboratoires pour augmenter les chances d’identifier un/des parent(s) proche(s) mais aussi d’appliquer les techniques de généalogie génétique à partir des arbres généalogiques de vos cousins.

Pour diminuer les couts, il vous faudra commencer par les deux laboratoires refusant les transferts : AncestryDNA et 23andMe. Ensuite, vous pourrez transférer le fichier brut de données vers les deux autres laboratoires : MyHeritage et FamilyTree DNA.

Attention : les origines ethniques ne seront pas forcément un élément indicatif suffisant pour cerner ledit grand-père. Vous pouvez être français, et avoir comme résultat des origines ibériques. Il faut comprendre les panels ethniques utilisés pour cela. L’article : les origines ethniques sont-elles fiables ? vous aidera à y voir plus clair.

Chaque laboratoire a déployé des outils différents, ce tableau comparatif des 4 laboratoires de généalogie génétique vous présente un récapitulatif

Cette vidéo de 5 mn, Quel test ADN choisir ? avec les liens vers les laboratoires de généalogie génétique vous aidera à faire votre choix.

Le chromosome Y

Ce test spécifique aux hommes est aujourd’hui moins répandu. Il constitue pourtant un outil précieux et puissant pour identifier toute une lignée paternelle. L’analyse ADN est effectuée sur le chromosome Y transmis quasiment à l’identique de père en fils. Le chromosome Y de l’arrière arrière grand père sera identique à celui de son petit-fils et à celui de ses oncles paternels jusqu’au plus ancien ancêtre commun de la lignée, ayant vécu aux temps archéologiques.

FamilyTree DNA est aujourd’hui le seul laboratoire de généalogie génétique proposant les outils grand public pour analyser le chromosome Y. Attendez les promotions lors de la Fête des pères notamment, car vous aurez un rabais de 20 % sur ce test bien plus cher que les autres. Pour débuter, l’analyse de 64 marqueurs suffit.

Vous pourrez aussi bénéficier immédiatement d’un rabais, si vous acheter le test via un projet d’identification de lignées généalogiques comme le projet canadien Héritage français.

Qui faire tester ?

Vous, bien sûr, mais pas que. Vous avez 50 % d’ADN de chacun de vos parents. Si vous cherchez le grand-père du côté paternel, et que votre père est décédé, il vous faudra faire tester votre mère. Vous saurez ainsi identifier les cousins génétiques du côté maternel, et à contrario, distinguer ceux du côté paternel !

Mais encore faudra-t-il distinguer les cousins génétiques du côté de la grand-mère et du grand-père inconnu. Rebelotte, si la grand-mère est décédée, le test génétique d’une grande tante, d’un cousin de son côté, permettra de tracer les cousins du côté maternel, et donc à contrario ceux correspondant au grand-père inconnu !

Il vous faudra aussi si possible faire tester vos oncles et tantes du côté paternel, à défaut de votre père. Ils ont hérité de la moitié de l’ADN de leur père, et auront donc plus de cousins génétiques !

A défaut, il vous faudra faire tester vos frères et soeurs. Vous avez hérité d’environ 25 % de l’ADN de ce grand-père inconnu. Votre fratrie aussi, mais pas des même 25 % ! Vous élargisserez ainsi le champ des cousins génétiques correspondant et la chance d’identifier ledit grand-père.

Vous l’aurez compris, il s’agit d’autant de pièces d’un puzzle à reconstituer. Pour identifier la pièce manquante du grand-père inconnu, il faut avoir reconstituer les autres branches de l’arbre familial.

Généalogie génétique

D’autre outils vous permettront de cerner les liens familiaux avec vos cousins génétiques, comme l’héritage du chromosome X par exemple. Tous les laboratoires ne le signalent pas. Aujourd’hui, vous disposerez de ces informations uniquement sur 23andMe et FamilyTree DNA.

Il vous faudra aussi savoir utiliser les outils des différents laboratoires ou d’autres sites comme DNApainter ou GeneticAffairs. Vous pourrez aussi transférer sur des bases de données gratuites comme GEDMatch, avec des précautions à respecter car il s’agit d’une base publique !

Et de toute manière, il vous faudra des arbres généalogiques afin de pouvoir reconstituer votre arbre généalogique. Nombre de cousins génétiques n’en ont pas, ce sera donc à vous de le faire !

La généalogie génétique s’apprend, vous trouverez les détails dans l’ouvrage : l’ADN, un outil généalogique.